Rotary Club Strasbourg > Nos actions > Action "eau" en Inde

Action "eau" en Inde

Rotary Club Strasbourg

1680 ème district

 

CONSTRUCTION D’UNE RETENUE D’EAU  EN INDE

"Changeons des vies au Rajasthan"

 

Le Rotary Club Strasbourg a été l'un des partenaires majeurs qui ont permis la construction d'un petit barrage dans le Nord de l'Inde.

Nous appellerons plus modestement cet ouvrage une retenue d'eau, il permet de retenir l'abondante eau de la période de mousson pour l'utiliser en période sèche.

A présent 3 villages ont accès à l'eau pour les besoins des habitants, du bétail, et de l'irrigation.

Voici en trois étapes l'histoire de ce challenge réussi.

Année 2013/2014 : Genèse du projet

 

Partout dans le monde, l’accès à l’eau est une priorité absolue. En Inde, il suffit souvent de créer judicieusement une retenue d’eau…mais avec des experts !

 

 La construction d’un barrage dans le district du Sikar au RAJASTHAN  permettra de  favoriser le développement d’une agriculture durable et ainsi de contribuer à la sédentarisation des populations avec tous les effets bénéfiques induits : amélioration de l’alimentation, de la qualité de l’eau et donc de la santé sans compter une meilleure éducation des enfants  (cliquez ici pour lire le rapport sur « l’eau et la paix » de Philippe Dangelser sur d’autres projets réalisés dans les états du  Rajasthan, de l’Uttar Pradesh et du Maharashtra par des Rotariens)

 

Les 3 villages qui bénéficieront de cette retenue d’eau regroupent 332 familles, soit 2540 personnes et 4800 têtes de bétail.

 

Le budget prévisionnel global de cette opération est de 26 400 €. Le financement est assuré par des Clubs Rotariens qui collectent des fonds au  travers de diverses actions, telles que la soirée indienne du 14 juin 2014 à Strasbourg (photos en suivant ce lien), qui a rapporté un bénéfice de 4 500 €, soit en une seule opération déjà 80 % du montant que le Rotary Club Strasbourg s'est engagé à financer.

Il est important de noter que 3 clubs Rotary de Delhi participent aussi au financement et garantissent le relais local pour la bonne destination des fonds.

Le projet sera abondé par d'importantes subventions de la Fondation Rotary.

Ce  projet a fait l’objet d’une validation  par des organismes locaux en Inde :

 

ü  PHD :Progress Harmony Development

ü   RWICT : Rotarien Water Indian Conservation Trust

 

Title: Rotary Water Harvesting Projects in North West India

URL:  http://www.youtube.com/watch?v=ouybymAl-wQ&feature=channel&list=UL

Description: Water Harvesting Projects of Rotary India Water Conservation Trust

    

 

2016 : le financement est assuré, feu vert pour la réalisation

Février 2016 : La Fondation Rotary qui supervise ce projet selon des critères très stricts, vient de donner son feu vert. L'ensemble des fonds sont maintenant disponibles, la phase de réalisation va pouvoir commencer.

15 juillet 2016 : la fondation a viré 39.918,70 USD sur le compte indien accrédité pour cette opération. C'est donc feu vert pour programmer les travaux. Le Rajasthan est en période de moussons, le chantier pourra démarrer après cette période, à l'automne 2016.

une retenue d'eau récemment inaugurée à Loni Wala, maintenant sous eau grâce à la mousson

Février 2017, inauguration de la retenue d'eau

Février 2017 : promesse tenue, la retenue est achevée et a été inaugurée.

 

JAI HI JIVAN HAI - L’EAU C’EST LA VIE !
L’EAU CHANGE LA VIE !
Slogan apposé en hindi et en anglais sur la retenue de collecte d’eau de pluie des moussons CHOWDA WALA CHEKC DAM que le RC de Strasbourg a réalisé avec le soutien des RCs de Delhi Central, de Brumath Truchtersheim Kochersberg et de Sion (Suisse) grâce à une subvention de la Fondation Rotary.

C’est la plus longue retenue construite par le Rotary dans le District de Sikar au Rajasthan, Inde, en collaboration avec l’ONG PHDRDF et le RIWCT (Rotary India Water Conservation Trust). Cette retenue située dans le désert du Thar approvisionnera 3 villages composés de 2 540 habitants et permettra d'irriguer env. 300 hectares de terre agricole avec un impact direct sur minimum 2 récoltes de céréales voire une troisième de légumineuse par an. Le niveau d’eau des puits alentours va monter et permettre un accès à de l’eau propre et potable par filtration à travers le sol. Grâce à cette réalisation nous réglons en grande partie les problèmes de santé et de faim, permettons aux enfants d’aller à l’école et aux villageois de ne plus partir chercher du travail dans les grandes villes.