Rotary Club Strasbourg > Nos actions > Covid-19, le Rotary Club Strasbourg se mobilise

Covid-19, le Rotary Club Strasbourg se mobilise

Mardi 17 mars 2020, 12h00 ...

La réalité dépasse toute fiction avec l'instauration d'un confinement généralisé sur le territoire national afin de bloquer la propagation d'un nouveau coronavirus particulièrement contagieux qui met l'ensemble du corps médical et nos hôpitaux sous une pression extrêmement forte.
La situation est inédite, l'arrêt de toutes les activités non indispensables à la nation est un choc pour tous.

Pour nous, rotariens, membres d'une organisation philanthropique apolitique, non religieuse, dont la devise est "SERVIR", cette situation ne peut pas signifier inaction, bien au contraire, c'est un signal fort de mobilisation.
Dès le 23 mars une commission de crise du Rotary Club Strasbourg se met en mouvement, et organise une première réunion en ligne.
Premier constat, la situation est suffisamment sérieuse pour justifier le déblocage d'une partie de notre réserve financière, sagement construite sur 90 ans d'existence de notre club, et précieusement conservée pour pouvoir adresser une situation difficile, exceptionnelle. Aujourd'hui c'est le cas. S'il le faut nous débloquerons des fonds.
Les besoins sont multiples, nous décidons d'utiliser nos réseaux pour identifier nos cibles d'actions et leurs attentes.
Par souci de cohérence et d'efficacité, nous participons aussi activement à la coordination avec l'Interclubs Rotary Eurométropole de Strasbourg qui fédère 9 Rotary Clubs présents sur notre territoire. Plusieurs actions citées ici seront réalisées par mise en commun de nos moyens.

Première cible, le personnel soignant. Nous comptons parmi les membres de notre club plusieurs médecins, hospitaliers, anesthésistes, et tout particulièrement le chef du pôle Anesthésie-Réanimation des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg qui nous confirme le stress extrême de ses équipes, au cœur du dispositif à Hautepierre et au NHC, totalement impliquées dans leur travail. Nous décidons de répondre à son évocation de soutien moral "ils ont besoin de douceur... pourquoi pas du chocolat ? d'habitude les sucreries ne sont pas recommandées par les médecins, mais là, c'est différent, c'est quelque chose qui pourrait rendre leurs rares pauses plus agréables. Mais attention au risque sanitaire, il nous faut des produits irréprochables, respectant les normes d'hygiène alimentaire industrielles les plus strictes."

Quelques jours plus tard, grâce à nos contacts, la société Mars Alimentaire adhère immédiatement à notre projet et organise deux livraisons de palettes de 300 kg de barres chocolatées à Hautepierre et au NHC.

De son côté Leclerc Geispolsheim livre pour 1000 € de chocolat au personnel de l'ICANS (Institut de Cancérologie).

La société SATI fait don de 6000 capsules et dosettes de café pour le personnel de réanimation de Hautepierre et du NHC.

Autre problème remonté concernant le personnel hospitalier : les conditions sanitaires ne permettent plus à la structure hospitalière de Hautepierre de fournir de repas chauds au personnel, qui doit se contenter de sandwichs. Le Rotary Club Strasbourg décide d'allouer le budget nécessaire pour la livraison pendant 10 jours par le traiteur "Chez Soi" de repas pour 70 personnes, repas préparés bien entendu dans des conditions d'hygiène extrêmement rigoureuses.

En coordination avec l'Interclubs Rotary Eurométropole de Strasbourg nous fournissons 10.000 kits de protection sanitaire pour les véhicules des 1500 infirmiers libéraux du Bas-Rhin qui sont sur le terrain, ainsi que des blouses artisanales.

Des blouses à usage unique - initialement prévues pour des peintres - sont aussi acquises et attribuées à des étudiants en médecine mobilisés comme brancardiers à l'hôpital.

La société Carola que nous avons sollicitée répond à une demande de la Pharmacie Centrale des Hôpitaux en lui fournissant 3000 bouteilles vides pour le conditionnement de gel hydroalcoolique. Elle distribue également des bouteilles d'eau pour le personnel soignant.
La Fondation Sonnenhof nous informe que son personnel paramédical manque de protection, nous lui procurons des blouses.

L’association Adèle de Glaubitz / Institut des Aveugles polyhandicapés de Still nous fait demande de masques FFP2, introuvables. Nous arrivons à en approvisionner 300, ainsi que des surchaussures et des charlottes pour un budget de 1600 Euros grâce aux dons des membres du club.

La Protection Civile du Bas-Rhin nous fait part de l'intensité de ses missions, en support des autorités, et de son grand besoin d'ordinateurs pour équiper en urgence des permanences téléphoniques dédiées à l'écoute et au soutien psychologique du personnel soignant. Grâce à notre réseau nous pouvons attribuer 7 ordinateurs récents offerts par l'entreprise Bechtle, et des ramettes de papier offertes par la société Bureau Vallée Geispolsheim et par plusieurs imprimeurs.

Nous agissons en Interclubs pour doter les élèves d'écoles primaires avec des ordinateurs remis en état par le collectif Humanis dont nous finançons l'activité de reconditionnement. Plus de 150 appareils sont ainsi distribués dans des quartiers strasbourgeois, sous le contrôle rigoureux des enseignants qui sélectionnent des élèves impliqués et méritants de familles défavorisées, jusque-là sans moyen pour continuer leur scolarité. Le Rotary Club Strasbourg prolonge cette action auprès du collège Solignac au Neuhof, avec lequel il avait déjà eu l'occasion de coopérer. Des ramettes de papier et des fournitures scolaires sont aussi distribuées dans les écoles.

Le confinement a de multiples conséquences, beaucoup d'urgences sont à traiter. Nous apportons une aide financière à l'association SOS Femmes Solidarité qui prend en charge des femmes victimes de violences conjugales.

Dans le cadre de l'Interclubs Rotary Eurométropole de Strasbourg, une autre aide est attribuée à l'association Les Soins de la Rue pour son soutien alimentaire et sanitaire à de jeunes mères sans abris et à leurs enfants. Des repas sont offerts à des sans-abris (Association Strasbourg Action Solidarité SAS).

L'Interclubs a aussi apporté une aide à la Banque Alimentaire du Bas-Rhin, au Centre Bernanos, à une association qui soutient des étudiants boursiers brutalement sans ressources.
Il a pu financer l'achat de 1000 masques chirurgicaux à destination des populations les plus fragiles et des associations qui s’en occupent (sans-abris, migrants, etc…) par le biais d’une filière rotarienne tracée (Béziers). Il a contribué à hauteur de 1000 € à une cagnotte solidaire du collectif Boucliers Fablab pour fabrication de visières et d’adaptateurs de masques Décathlon en impression 3D, suite à sollicitation par un de nos partenaires à la CCI.

Des membres du Rotary Club Strasbourg identifient des sources d’approvisionnement fiables pour des masques lavables et des bidons de gel hydroalcoolique. Le personnel de la réanimation de l’hôpital de Hautepierre nous fait une commande groupée.


A un échelon plus large, les Rotary Clubs de notre district Alsace Franche-Comté ont permis de financer des dispositifs médicaux de ventilation. Localement, nous avons permis de répondre aux besoins de la clinique Sainte-Anne en lui fournissant 8 équipements de ce type.

Nous avons aussi appris avec plaisir que grâce à l'action de nos membres allemands impliqués dans l'association d'entraide "Bürgerstiftung" de Kehl, dont notre club est membre, une somme de 4500 Euros a été remise aux Hospices Civils de Strasbourg à l'attention du personnel soignant. Cette action a été menée pour marquer la solidarité de nos voisins allemands malgré la fermeture des frontières de leur pays.

Le 11 mai 2020 le confinement est levé après 8 semaines d'isolement car la pression a baissé sur les hôpitaux, la situation sanitaire est de nouveau sous contrôle.

Le président, le comité et tous les membres du Rotary Club Strasbourg sont extrêmement reconnaissants envers nos contacts et tous les partenaires qui nous ont permis de mener à bien les actions citées dans cet article, dans des délais particulièrement courts, et malgré les difficultés de la situation.

Grâce à ce réseau bienveillant, nous avons pu honorer nos engagements d'agir sur plusieurs de nos axes stratégiques : citons la prévention et le traitement des maladies, la santé de la mère et de l'enfant, l'alphabétisation et l'éducation.

La mission n'est pas terminée. En octobre 2020 l'arrivée de la seconde vague de l'épidémie se précise, une nouvelle période de confinement est décrétée. Les conséquences économiques et sociales de cette crise vont encore peser pendant longtemps sur la population, d'autres aides seront nécessaires, il s'agit là d'un autre axe stratégique du Rotary, le développement économique et local.

Le Rotary club essaiera d'y répondre avec ses moyens, dans un esprit loyal et juste.