Rotary Club Strasbourg > Présentation > Histoire du Rotary-club Strasbourg

Histoire du Rotary-club Strasbourg

Un club, son histoire

Charte du Rotary Club Strasbourg
Voici le certificat de remplacement établi en 1951, l'original ayant disparu pendant la guerre

 

 

Henri Borromée , Préfet du Bas-Rhin et premier président du club, reçut la charte le 23 juillet 1928. Le Rotary Club Strasbourg est le premier club créé en Alsace. Son club parrain est le club de Paris, lui-même créé en 1921.

Pour en savoir plus, téléchargez le document "les fondateurs du club" (1.53 MB)

Fin 1928, le club qui compte alors 28 Membres eut la chance de recevoir la première visite d'un Président International, Paul Harris, fondateur du Rotary International.

Après une interruption due à la seconde guerre mondiale, le Rotary reprend ses activités et c'est en 1950  que les premiers contacts sont pris avec les rotariens allemands sous le patronage de Paul-Henri Spaak, Président du Conseil de l'Europe. L'oeuvre de réconciliation se construit avec le Rotary à Strasbourg, berceau de l'Europe.
En 1958, l'idée des Comités Interpays est lancée à l'occasion de notre 30ème anniversaire.
Localement, c'est en 1980 que se formalisent les rencontres mensuelles entre les responsables des 4 clubs de Strasbourg alors existants, se traduisant par la création de  l'interclub, le Président du club Strasbourg en assumant la  première présidence.

La petite histoire, celle des fanions

Le Premier (1928-1944), modèle unique et original, représente le drapeau français, frappé dans le rectangle blanc de la roue rotarienne et de l'inscription CLUB DE STRASBOURG. Il a vécu une aventure peu banale.


Au moment de l'évacuation de Strasbourg en 1939, il fut placé dans un coffre dans un appartement situé à l'ESCA rue des Pontonniers. A la libération, un capitaine de l'armée de Patton, Jack Byrnes, fut chargé de recueillir des documents laissés par les troupes allemandes lors de leur évacuation de Strasbourg. Les recherches le menèrent dans le bâtiment de l'ESCA devant le coffre-fort fermé dont il fit sauter les serrures. Il y découvrit le fanion du club de Strasbourg. Il l'emporta, ayant pour intention de le restituer au club. Mais l'armée américaine quitta Strasbourg avant que le club ne fut réinstallé et ainsi le fanion prit part au combat en Allemagne et se retrouva à la fin des hostilités aux USA, toujours aux mains du capitaine Byrnes qui, démobilisé, revint à la vie civile tout en conservant soigneusement le fanion. Devenu rotarien au club de Marlborough (Massachusetts), il remit le fanion à son Président nominé Ralph G. Anderson qui devait participer à la Convention Internationale du Rotary qui se tenait en 1957 à Lucerne. Il y trouva deux représentants de notre club : E.O.Meyer  et Paul Metzger. Il leur remit le fanion le 21 Mai 1957 en racontant son odyssée et en exprimant le plaisir qu'il avait à mettre fin à ce périple pour le moins étonnant.

En 1945 il avait fallu remplacer le fanion perdu et c'est ainsi que fut créé à partir d'une maquette dessinée par Paul Martin, alors conservateur du Musée Historique, le deuxième fanion du club. Triangulaire, il représentait de façon abstraite et stylisée les armoiries et le blason de Strasbourg avec à sa pointe un discret rappel des trois couleurs du drapeau français.

Avec le temps, ce deuxième fanion n'était plus suffisamment représentatif de l'évolution de la ville dans son contexte européen. C'est pourquoi on demanda, à l'occasion du 60éme anniversaire de notre club en 1988 à Michel Colin, artiste peintre membre de notre club, de dessiner un nouveau modèle. Y sont représentés la Cathédrale, le Palais du Conseil de l'Europe, l'écusson de la ville de Strasbourg, et les douze étoiles du drapeau européen, ainsi bien sûr que la roue rotarienne.

C'est ainsi que depuis plus de 20 ans notre fanion représente notre club. Souhaitons-lui une longue vie et que les voyages qu'il sera amené à faire ne le soient que dans un cadre de Paix et d'Amitiés rotariennes partagées.

Vu sur le web

meltwater